Suite_indochinoiseAu début des années 1990, alors qu'il n'est encore qu'un jeune homme aventureux et passablement désargenté, Jean-Luc Coatalem part à la découverte du Vietnam communiste, qui commence seulement à s'ouvrir au tourisme. Il emporte dans ses bagages quelques livres, mais son premier compagnon de voyage n'est autre que l'ombre tutélaire de son grand-père, Camille Coatalem, un officier d'infanterie coloniale qui fut en poste en Indochine dans les années 1920.

Mon avis: Un carnet de voyage... sans plus... Dommage, le Vietnam est un pays qui me fascine.